AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

N'oubliez pas de voter pour le forum et de up le sujet bazzart. On compte sur vous ♥
Merci de privilégier les bizuts !

Sander - Homme libre, toujours tu chériras la mer.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Devenir un Ciscan :: Relationships :: Born in a cables car
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
avatar
Frère Newton
Voir le profil de l'utilisateur
Ciscan depuis le : 30/07/2016
messages : 81
MessageSujet: Sander - Homme libre, toujours tu chériras la mer. Dim 31 Juil - 16:16
SANDER JØRGENSEN
26 ans | hétéro | étudiant en biologie marine
01. Je suis né le 29 Novembre 1989 à Tangstad, petite bourgade du nord de la Norvège appartenant à l’archipel des iles Lofoten. Vous devriez y aller un jour, enfin plutôt une nuit parce qu’en fait il faut savoir qu… vous vous en foutez sûrement en fait… La région est sauvagement magnifique surtout pendant l’hiver où vous pourrez admirer des aurores boréales. C’est ce que je voulais vous dire tout à l’heure : l’hiver, la nuit polaire, les aurores boréales. Bref. 02. Né aussi proche de la mer, j’ai développé une véritable passion pour elle. La regarder, longuement, lire tout ce que je peux lire sur elle, y nager, quand elle veut bien dépasser les sept degrés mais surtout, plonger et surfer, mes deux grandes occupations. 03. Je pratique en effet le surf depuis mes dix ans tandis que la plongée est un hobby plus récent et moins prioritaire. Oh et peu importe la saison, une bonne combinaison suffit à se mettre à l’eau de janvier à décembre. En fait ces combinaisons sont une forme de bio-mimétisme où l’on cherche à imiter les phocidae, j’veux dire… les phoques et leur peau épaisse pour moins ressentir le froid, c’est tout à fait intéressant ! Non ? 04. C’est donc depuis mes débuts en surf que j’ai décidé de devenir biologiste marin et pouvoir ainsi tout connaitre de ce milieu fascinant. C’est un peu prétentieux de vouloir tout connaitre mais c’est surtout une façon de parler hein… J’voudrais pas paraitre prétentieux, surtout que je ne le suis pas du tout, au contraire. Ma mère disait souv… passons. 05. Je suis enfant unique, fils d’un père pêcheur et d’une mère écrivaine. Souvent plongés dans leurs mondes respectifs, j’ai été élevé correctement mais souvent confronté à la solitude, d’où les heures passées devant la mer, vous comprenez ? Pas évident dans un minuscule village comme le mien d’avoir des amis, surtout quand vous vous émerveillez beaucoup plus devant des photos de bélugas que devant une jolie fille ou un match de l’équipe nationale de football ou de hockey. 06. Plus encore que les bélugas, je suis dans un état proche du Nirvana de l’émerveillement devant les axolotls. Je suis FOU de ces petites créatures à la fois mystérieuses et fascinantes. Vous saviez qu’ils étaient entre autres capables de régénérer leurs organes abimés ? Fascinants je vous dis ! 07. Les axolotls ne sont pas ma seule passion. Depuis tout jeune, mes parents m’ont occupé avec des seaux de Lego à n’en plus voir le sol de ma chambre. Une passion qui ne m’a jamais quittée depuis. Mais aujourd’hui, finies les constructions de petites maisons en trente pièces maximum, je fais plutôt dans la reproduction architecturale à l’échelle 1/200. L’Opéra de Sydney, le Corcovado de Rio, le château de Neuschwanstein, tout y passe. 08. Dernière passion, et non des moindres: le groupe A-Ha. Je l’A-DORE ! Les mauvaises langues diraient que c’est le fait qu’ils soient norvégiens qui fait que je leur vous un culte. A celles là je répondrais que c’est juste leur talent et leur immense créativité qui font que je les admire depuis de nombreuses années. Je dirais que je les adore depuis que j’ai douze ans et pas uniquement le titre « Take on me », non, non, non ! Toute leur discographie n’est que pur génie ! 09. Du jardin d’enfants à l’école secondaire, j’ai pu rester dans la commune à laquelle appartient mon village mais pour le lycée, j’ai du aller à Tromsø, plus au nord, pour suivre la filière scientifique que je souhaitais. Orientée biologie évidemment. 10. Pendant mes années lycées, j’ai mené mes propres études de terrain en plongeant régulièrement près de chez moi à chaque fois que je rentrais. J’occupais donc le reste de mon temps libre à retranscrire mes observations et à tenter de faire publier mes recherches sur des blogs et sites scientifiques. J’ai rarement passée des années aussi passionnantes que celles-ci où je pouvais allier loisir et travail ! 11. Mes recherches et observations faisant leur petit trou à Tromsø, j’ai été contacté à l’âge de 17 ans par l’université de la ville qui voulait m’offrir une bourse et me faire intégrer sa filière de biologie marine. Ce que je n’avais pas vu venir c’est que l’université de San Francisco me contacte également pour le même motif que celle de ma ville d’adoption. San Francisco… Les Etats-Unis… C’est… loin. 12. J’ai accepté l’offre de l’université de San Francisco State, bien plus intéressante que celle de Tromsø. La découverte d’un nouveau pays, le soleil – celui qui chauffe – et la possibilité de surfer, rien à redire. Surtout qu’en plus de tout ça, l’université me promettait de me payer un voyage annuel vers la Norvège. C’est un peu embarrassant mais flatteur également, je n’ai pas réussi à refuser. 13. C’est donc à l’âge de 19 ans, après avoir maladroitement géré les démarches administratives, que j’ai pu arriver sur le sol américain et faire ma rentrée universitaire à peine quelques jours après mon arrivée. Enfin, c’est l’université de San Francisco qui a fait le nécessaire pour moi… Je n’y ai rien compris et puis, je galérais déjà avec mes valises. 14. J’ai bénéficié, et bénéficie toujours d’une grande chambre sur le campus où je peux être seul et avoir un peu de matériel personnel en plus de celui des laboratoires de l’université. En plus de ça, j’ai ramené quelques Lego et des cds et posters de A-Ha au détriment de vêtements que je peux racheter ici. Un vrai luxe ! 14. Je n’ai pas vraiment fréquenté beaucoup de filles dans ma vie. Il y en a bien eu une au lycée, une lors de ma deuxième année aux Etats-Unis, c’est tout. Ah non ! Il y en a eu une aussi en fin de troisième année, mais platoniquement. Et puis il y a Jolene. Jolene est une amie. Je crois. Pour moi elle l’est mais je n’ai plus trop de nouvelles d’elle, je ne sais pas si elle pense la même chose de moi. Je l’ai rencontré chez mes parents. C’est bizarre dit comme ça, hein ? Je rentrais de Californie pour un mois et mes parents avaient décidés d’héberger une touriste pour la même période approximativement. N’ayant prévenu mes parents de ma venue que très tard, je me suis retrouvé à partager ma chambre avec elle. Ma chambre, pas mon lit. Je lui ai proposé de l’occuper tandis que je dormais un peu plus loin. Ma chambre en Norvège est grande il faut dire, la cohabitation s’est très bien passée. On est resté en contact quelques temps après son départ puis plus rien, je suis rentré aux Etats-Unis sans nouvelles d’elle. 15. J’ai continué le surf en Californie, de manière plus dévêtue. Pas désagréable de ne plus ressembler à un phoque mais d’après ce que j’ai lu, des attaques de Galeocerdo cuvieri, Carcharodon carcharias et de Carcharhinus leucas sont possibles ! Euuuh, j’veux dire, de requin tigre, de requin blanc et de requin bouledogue, excusez moi, déformation professio-passionnelle. Je suis entre temps devenu « professeur » de surf dans une association visant à promouvoir l’écologie marine via le surf. Je donne des cours et fait de la prévention sur les conséquences de la pollution des océans. 16. J’espère pouvoir poursuivre un doctorat dans mon domaine et plus précisement sur le sujet de la conquête océanique parce que je ne sais pas si vous savez mais… Vous ne savez pas et vous vous en foutez, c’est ça ? D’accord, je me tais. 17. L’objectif de mon doctorat est de pouvoir devenir enseignant chercheur et si cela est possible, de pouvoir marquer l’histoire de ma discipline, je ne sais pas, en découvrant une nouvelle espèce par exemple! Elle pourrait s’appeler « A-haenium Jorgensen », qu’est ce que vous en pensez ? 18. Je vais parfois au soirée. Rarement en fait. Je ne connais pas grand monde alors je m’y ennuie vite. Je préfère dîner avec l’équipe de la bibliothèque, ces gens sont passionnants, tous très cultivés dans des domaines très variés. Enfin, je dîne avec eux quand ils ne se rendent pas aux soirées eux même. 19. J’ai un peu tendance à parler seul, mais c’est juste une façon comme une autre de faire avancer mes réflexions ! Oui, je réfléchi à voix haute en fait, c’est ça ! Il ne faut pas avoir peur. 20. Je ne suis pas très present sur les réseaux sociaux mais j’ai un profil sur oceanographicresearch[dot]com, vous pourrez y trouver mes coordonnées et quelques photographies sous marines prises par mes soins !  
© bangerz

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Frère Newton
Voir le profil de l'utilisateur
Ciscan depuis le : 30/07/2016
messages : 81
MessageSujet: Re: Sander - Homme libre, toujours tu chériras la mer. Dim 31 Juil - 16:16
Arthur Reyes
Newton lui aussi, ce mec a un charisme fou. Je ne sais pas comment il fait pour être aussi sûr de lui. Les costumes peut-être. Il est très sympa en plus, il m'a souvent aidé à ramasser mes documents quand on me bousculait par inadvertance. Il n'est pas très amateur d'A-Ha par contre, tant pis.
© bangerz
 
Jules T. Bollaert
Jules tient la meilleur librairie de toute la ville, ce qui fait de lui le meilleur libraire de toute la ville. Je suis souvent dans son magasin, il faut dire que je trouve tout ce que je cherche et que je fais une meilleure action en achetant chez lui que sur Amazon. De fil en aiguille, on est devenu ami lui et moi et il n'est pas rare d'y voir Arthur également. Jules est vraiment un mec bien, il est cultivé et drôle!
© bangerz


Lucas Hoffman
Hoffman. Comment ne pas connaitre ce nom? On en entend tout le temps parler, ces gens sont immensément riches il parait. Je n'aime pas trop juger habituellement mais je pense qu'ils sont très désagréables également. Enfin, je pensais plutôt. Lucas a certes une allure de golden boy, il n'est pas si con qu'il n'y parait. Doctorant quand même! On s'entend bien lui et moi, mais on se charie pas mal, amis mais pas du même monde et très différents.
© bangerz
 
lyrics/name.
this is where all of your shipper/request info will go!!
© bangerz

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Frère Newton
Voir le profil de l'utilisateur
Ciscan depuis le : 30/07/2016
messages : 81
MessageSujet: Re: Sander - Homme libre, toujours tu chériras la mer. Dim 31 Juil - 16:18
Jolene F. Larsen
Jolene est une amie que j'ai rencontré chez moi, en Norvège. Mais vraiment chez moi. On a partagé la même chambre pendant trois semaines, c'est comme ça qu'on est devenu amis. Mais ne vous méprenez pas, elle dans le lit et moi dans un sac de couchage. Jolene est fascinante, toujours souriante et dynamique! On s'est retrouvés depuis sur le campus, sacré hasard qui m'a fait bégayer comme lors de notre première rencontre.
© bangerz
 
Marissa Bennett
Je n'ai pas pu résister à cette annonce de recherche d'un prof particulier en biologie. Je ne pensais pas être le plus compétent mais en me faisant violence, j'ai appelé; c'est comme ça que j'ai rencontré Marissa. Je lui donne régulièrement quelques cours. Pas évident de gérer la proximité que ça implique mais je m'y fais avec le temps.
© bangerz


Addison G. Cunningham
Je jurerais avoir vu une sirène mais jusqu'à aujourd'hui, aucune étude scientifique sérieuse n'a prouvé l'existence de ces créatures alors j'imagine qu'Addison est... humaine. De ce que j'ai pu voir, de façon totalement involontaire hein, elle regroupe bien l'ensemble des caractéristiques physiques d'une humaine de type femelle.
© bangerz
 
Caroline B. Miller
Il parait que je devrais l'appeler "bizut" mais je préfère, et de loin, le terme "filleule". Caroline est une jeune Newton a qui je dois apprendre les rouages de cette université. Pas évidente, la tâche ne doit cependant pas être impossible... du moins, tant que je ne la vois pas en maillots de bain ou qu'elle se retrouve dans mes bras pour je-ne-sais-quelle raison.
© bangerz



Mycah M. Alexander
Mycah est une amie virtuelle, pas qu'elle soit une intelligence artificielle qu'on paie pour faire la conversation hein mais disons que je ne l'ai jamais réellement vue. Tout par internet. Skype, messagerie instantanée, vous voyez? Mais depuis quelques temps, je n'ai plus de nouvelles d'elle, je ne sais pas ce qu'elle devient. Nous étions pourtant bien proches... Virtuellement proches mais proches quand même!
© bangerz
 
Mia Hawkins
Mia est... comment dire? Une femme que j'ai fréquenté un certains temps. Oui, on peut dire mon ex, oui. Mais ex est trop connoté "relation terminée" à mon gout. Pas qu'on soit à nouveau ensemble ou que je l'envisage mais il m'arrive de la revoir et ça se passe rarement super bien. Elle m'en veut. Je crois. Pour la séparation.
© bangerz


Noa S. Hedva
C'est rare qu'une jeune femme aussi séduisante s'intéresse à moi. Enfin, je crois qu'elle s'intéresse à moi. Les signes ne disent pas le contraire en tout cas. Ses sourires, les questions qu'elle me pose et puis... on s'est quand même embrassés elle et moi. Elle s'intéresse à moi, non?
© bangerz
 
NOM ET PRENOM
BLABLABLA
© bangerz
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Frère Newton
Voir le profil de l'utilisateur
Ciscan depuis le : 30/07/2016
messages : 81
MessageSujet: Re: Sander - Homme libre, toujours tu chériras la mer. Dim 31 Juil - 16:18
LES RPS
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Story of your life
I want you to know:
Tell you about my friends :
Modérateur - frère Newton
Voir le profil de l'utilisateur
Ciscan depuis le : 30/07/2016
age : 25
messages : 148
MessageSujet: Re: Sander - Homme libre, toujours tu chériras la mer. Dim 31 Juil - 16:19
:niais: Un p'tit lien entre Newton ?


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Frère Newton
Voir le profil de l'utilisateur
Ciscan depuis le : 30/07/2016
messages : 81
MessageSujet: Re: Sander - Homme libre, toujours tu chériras la mer. Dim 31 Juil - 16:35
Sander est parfait dans le rôle du copain weird! En plus, j'ai lu qu'Arthur était assez charismatique, meneur et très engagé dans le respect de la justice. J'imaginais bien Sander être un peu admiratif d'Arthur, même s'il est lui aussi timide. Et puis le norvégien se fait parfois victimiser par des mecs plus populaires et comme il est du genre à ne pas répliquer, Arthur pourrait se sentir concerné, défenseur en quelque sorte. Qu'en dis-tu?
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Story of your life
I want you to know:
Tell you about my friends :
Modérateur - frère Newton
Voir le profil de l'utilisateur
Ciscan depuis le : 30/07/2016
age : 25
messages : 148
MessageSujet: Re: Sander - Homme libre, toujours tu chériras la mer. Dim 31 Juil - 16:37
Ooooooh Arthur aime aider les opprimés un peu chelou :hanoui: Tu seras son petit oiseau tombé du nid :mdr: Le copain weird, c'est bien ce que je pensais ! En règle générale, et bien qu'il soit très investit par cette justice, Arthur n'intervient avec beaucoup de force que pour sa sœur. Néanmoins, je le vois bien prendre position de "défenseur du moineau bizarre" sans même s'en apercevoir et, bien sûr, sans rien demander en retour !


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Frère Newton
Voir le profil de l'utilisateur
Ciscan depuis le : 30/07/2016
messages : 81
MessageSujet: Re: Sander - Homme libre, toujours tu chériras la mer. Dim 31 Juil - 16:44
We've got a deal!  :43:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Sander - Homme libre, toujours tu chériras la mer. Mar 2 Aoû - 11:23
Un lien mon ptit Sander ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Frère Newton
Voir le profil de l'utilisateur
Ciscan depuis le : 30/07/2016
messages : 81
MessageSujet: Re: Sander - Homme libre, toujours tu chériras la mer. Mar 2 Aoû - 16:03
Bien entendu mon p'tit Lucas! J'pensais à en faire des amis après des débuts un peu moins amicaux. Au début, connaissant le nom Hoffman et entendant beaucoup parler de Lucas à la radio, Sander aurait pu avoir quelques a priori sur lui, du genre "le mec blindé qui change de partenaire comme de chemise et qui n'a pas grand chose dans le cerveau". Puis, le norvégien aurait réalisé que Lucas approchait du doctorat et que donc il n'était pas si con que ça. De là, la relation entre les deux se serait apaisée mais serait toujours sujette à provocation des deux côtés vu que les deux sont tout de même très différents.

Si tu avais quelque chose d'autre en tête, partage!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Sander - Homme libre, toujours tu chériras la mer. Mar 2 Aoû - 19:41
Moi :ange:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Sander - Homme libre, toujours tu chériras la mer. Mar 2 Aoû - 19:47
@Sander Jørgensen a écrit:
Bien entendu mon p'tit Lucas! J'pensais à en faire des amis après des débuts un peu moins amicaux. Au début, connaissant le nom Hoffman et entendant beaucoup parler de Lucas à la radio, Sander aurait pu avoir quelques a priori sur lui, du genre "le mec blindé qui change de partenaire comme de chemise et qui n'a pas grand chose dans le cerveau". Puis, le norvégien aurait réalisé que Lucas approchait du doctorat et que donc il n'était pas si con que ça. De là, la relation entre les deux se serait apaisée mais serait toujours sujette à provocation des deux côtés vu que les deux sont tout de même très différents.

Si tu avais quelque chose d'autre en tête, partage!

J'aime beaucoup l'idée de départ !! Mais les provocations seraient amicales, ou pour faire mal ? :erm:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Frère Newton
Voir le profil de l'utilisateur
Ciscan depuis le : 30/07/2016
messages : 81
MessageSujet: Re: Sander - Homme libre, toujours tu chériras la mer. Mar 2 Aoû - 19:53
Addi: Toi  :hanoui: Que souhaite la maman croqueuse d'hommes?

Lucas: Amicales, peut-être parfois limites mais plutôt amicales dans l'idée!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Sander - Homme libre, toujours tu chériras la mer. Mar 2 Aoû - 20:04
Ce que je souhaite? Un lien dingue comme d'habitude :ange:
Et oh la maman est toujours une rebelle :fouet:

Voilà mon idée, tu étais au lac en train de regarder les poissons la nuit. Addison (un peu bourrée si tu veux) va se baigner nu dans le lac. Il la surprend et on voit ce qui se passe... (mon amour du feeling n'a pas changé :ange: ) Mais j'imagine bien qu'avec son côté farfelu, elle essaye de le brusquer?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Frère Newton
Voir le profil de l'utilisateur
Ciscan depuis le : 30/07/2016
messages : 81
MessageSujet: Re: Sander - Homme libre, toujours tu chériras la mer. Mar 2 Aoû - 20:12
Oooooh, en voilà une bonne idée! Ça ne m'étonne pas de toi. On peut jouer la rencontre d'ailleurs!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Sander - Homme libre, toujours tu chériras la mer.
Revenir en haut Aller en bas
Sander - Homme libre, toujours tu chériras la mer.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Sujets similaires
-
» AMY ¤ « Homme libre, toujours tu chériras la mer ! »
» « L'homme est une prison où l'âme reste libre. » ~Victor Hugo~ [Pv~Alicia Von Ludvig]
» Espace Lavalas, GNB s'abstenir, svp: Collection discours Titid
» A la jeunesse de mon pays
» 1- Descriptif complet

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cisco's Way :: Devenir un Ciscan :: Relationships :: Born in a cables car-
Sauter vers: