AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

N'oubliez pas de voter pour le forum et de up le sujet bazzart. On compte sur vous ♥
Merci de privilégier les bizuts !

BETWEEN US. • SAHEL AND CHARLIE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: University of San Francisco :: South West Quad :: Garden of Remembrance
Invité
avatar
Invité
MessageSujet: BETWEEN US. • SAHEL AND CHARLIE Mar 2 Aoû - 21:27
Between us.

Charlie et Sahel
There comes a point in your life when you realize who really matters, who never did, and who always will.

Le nez - presque - écrasé dans la fenêtre du taxi, j’avais le gros sourire étampé sur mon visage en passant l’entrée du campus universitaire. Ça y est, après deux grosses semaines passées chez mes parents à voir mon entourage new-yorkait, à manger des repas un peu plus élaborés qu’un bol de céréales et la fameuse pizza du resto du coin, j’étais de retour à San Francisco. Si on m’avait dit il y a pas loin d’un an que j’allais manquer autant cette ville, je ne l’aurais pas cru. Simplement, je me sentais à ma place ici, et bien que ma famille au complet était toujours dans ma ville natale, je m’étais fait des amis, de bonnes personnes qui s’avéraient être ma seconde famille maintenant. Je guidai le charmant - mais très puant - chauffeur de taxi jusqu’à ma maison. Le temps était chaud en Californie et pour certain, l’option du déodorant ne semblait pas être un choix de vie, et pourtant! Je décidai de lui laisser un peu plus de pourboire en me disant qu’il pourrait en faire un bon usage. Bagages hors du coffre, je m’empressai d’entrer chez les Warhol. « Je suis làaaaaaaaaaaaaaa!!!! » m’écriais-je en tirant sur ma valise lourde comme si j’étais hors de la ville depuis des années déjà. « Eeeeet vous… non. » ajoutais-je en remarquant que personne venait à ma rencontre. La maison était aussi vide que ma vie amoureuse - pardon pour la blague nulle de célibataire désespérée d’ailleurs. Je fermai donc la porte derrière moi, ramenant mes cheveux derrière mes oreilles. Je jetai un coup d’oeil tout en haut de l’escalier qui menait aux chambres, l’air un peu découragé pour finalement me consoler en me disant que j’allais bien trouver des bras plus forts que les miens pour m’aider avec le reste du transport.

Un petit arrêt à la cuisine question de me prendre deux trois biscuits, je continuai ma promenade jusqu’à la cour arrière de la résidence. C’était complètement désert. Est-ce qu’il y avait un événement aujourd’hui plus important que mon retour et je l’ignorais? Bon ok… personne était réellement au courant du fait que j’allais revenir aujourd’hui sauf peut-être Sahel. Mon beau Sahel pas plus présent que les autres membres de la confrérie dans les airs communes. Je me donnai donc comme objectif de le trouver. Une petite partie de cache-cache en solo puisque techniquement, l’autre joueur ne savait pas qu’il en était un. BREF, une petite promenade santé - ironiquement santé car je mangeais mes biscuits en même temps - s’imposa. Heureusement pour moi - peut-être un peu moins pour lui - au bout de seulement une petite dizaine de minute, je trouvai mon ami installé sous un arbre, dos à moi. Je m’étais approchée tout doucement en l’observant pour réellement voir s’il s’agissait de lui. Parce que oui, ça aurait été clairement trop mon genre de m’approcher un peu trop amicalement d’un jeune homme qui lui ressemblait et de créer ce genre de situation étrange où deux inconnus se rencontrent de manière un peu trop familière avant que l'interlocuteur ne réalise qu’il ne s’adressait pas à la personne désirée.

La petite tête de Sahel se tourna vers la droite, me confirmant qu’il s’agissait bel et bien de son profil. C’est donc avec le cœur bien en joie que je m’approchai rapidement de lui dans le but de poser mes mains sur ses yeux. Je le sentis avoir un petit sursaut mais heureusement, il ne s’était pas mit à crier ou quoi que ce soit. Les gens autour auraient très bien pu penser que j’étais en train de l’attaquer ou bien que je tentais de le kidnapper en lui bloquant la vue question qu ne voit pas où je comptais le traîner. Bon, ok… niveau kidnappeuse, j’étais pas très crédible. « Devine c’est qui!!?!!?! Et fais gaffe, si tu dis pas le bon prénom, je risque de te bouder pendant, au moins, les dix prochaines années et du coup, tu seras pas présent à mon mariage et tu perds toutes tes chances de devenir le parrain de mon premier enfant. L’enjeu est groooos. » Bon, s’il reconnaissait pas ma voix et ma manière bien colorée de m’exprimer, il était un gros nul assuré.



Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité
MessageSujet: Re: BETWEEN US. • SAHEL AND CHARLIE Mer 3 Aoû - 15:48
Between us.

Charlie et Sahel
There comes a point in your life when you realize who really matters, who never did, and who always will.

La rentrée approchait à grand pas et avec elle la possibilité de retourner sur le campus de la fac sans avoir de soucis avec le gardien. Tu en avais donc profité pour reprendre tes repères. En début d’aprem, tu  avais croisé quelques Warhol dans la maison leur appartenant avec le plus grand plaisir de les revoir. Très peu avaient repris leur quartier, que ce soit dans ta confrérie ou dans les autres, le campus paraissait alors vide, calme et pour une fois ça ne te déplu pas. Oui tu aimais le calme, avoir cette impression d’être isolé parfois et bien que le meilleur endroit aurait pu être dans le jardin de la coloc, bizarrement une envie de retourner à l’université te pris. De plus Charlie devait y faire son retour dans l’aprem, une occas' pour toi de retrouver ton amie et qu’elle te raconte ses vacances. Les tiennes n’avaient pas été mouvementé et les petits têtes de tes amis t’avaient manqué, voilà la vrai raison de traîner sur le campus, multiplier par mille la possibilité d’en croiser une ou deux.

Les jardins des souvenirs fut l’endroit parfait. Beaucoup savait que tu aimais cet endroit toujours coloré estivalement par des fleurs ou plantes. Tu optas pour un arbre non loin de l’entrée que tu pris en arrivant de la maison des Warhol et à l’ombre tu t’y installas. Écouteur dans les oreilles, musiques raisonnant, bloc note sorti tu griffonnas alors un peu.  Ton sujet favori restait les portraits mais n’ayant pas de model sous la main, tu optas pour du comics.

Totalement absorbé par l’ambiance que tu t’étais offert, l’irruption de deux mains sur tes yeux te surprit au point d’en faire un sursaut. Automatiquement, tu retiras une oreillette afin d’entendre ce que ce perturbateur sortirait comme excuse en guise de plaidoyer. Tu t’en fus pas vraiment surprise en troquant le sexe masculin pour un féminin à l’agitateur et encore plus en découvrant l’identité de cette dernière. « Sauf si c’est moi le marié et père de ces enfants » dis-tu en taquinant ton amie. D’une main libre, tu essayas d’attraper l’un des vêtements de la demoiselle afin qu’elle te rende la vue. Bien entendu tu rigolais, entre Charlie et toi rien de plus que de l’amitié, sincère et profonde. Tu l’affectionnais particulièrement, Charlotte était quelqu’un d’attachant et tu t’étais très vite pris d’affection pour elle. « Ayé de retour ?! »




Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité
MessageSujet: Re: BETWEEN US. • SAHEL AND CHARLIE Mer 3 Aoû - 21:21
Between us.

Charlie et Sahel
There comes a point in your life when you realize who really matters, who never did, and who always will.

Ça paraissait que c’était les vacances car il n’y a pas personne dans les résidences universitaires. Tellement, que je dû en sortir pour faire une petite promenade pour croiser quelques personnes. La personne tant recherchée s’avéra être assise au Garden of Remembrance. Ce fut donc après avoir observer le jeune homme un bref instant afin de confirmer son identité question d’éviter toute situation embarrassante. Voulant créer un espèce d’effet de surprise, j’étais arrivée derrière lui pour lui cacher les yeux, question qu’il puisse devenir de qui il s’agissait. Je le trouvai d’ailleurs remarquablement calme de se faire approcher de la sorte. À sa place, je me serais très fort probablement mise à gueuler et à me débattre comme si ma vie en dépendait. Lorsqu’il me parla d’être mon mari et le père de mes enfants, mon petit coeur - con et complètement faible comme il l’était - fit un petit bond dans ma poitrine. J’avais écarquiller les yeux avant de reprendre sur moi. Il allait finir par me tuer à petit feu et il le savait même pas. « Non mais tu imagines nos gosses? Ils seraient beaucoup trop parfaits, ils rendraient tous les autres enfants jaloux, voyons, ça serait pas sain tout ça. » En fait, nos enfants seraient probablement les pires empotés au monde mais je suppose qu’on les aimerait quand même. Sahel n’avait pas clairement dit mon prénom mais il aurait été fort con de pas trouver qu’il s’agissait de moi.

Je décidai donc de lui rendre la vue pour voir finalement son beau visage. « Non, je suis pas de retour, tu hallucines ma présence car je te manques à la folie. » Je rêvais bien oui. Comme s’il avait réellement penser à moi pendant mon absence. Du moins, sûrement pas aussi souvent que moi. C’était assez pathétique sur les bords mais n’empêche, à le voir sourire, je me disais qu’il devait néanmoins être un peu content de me revoir. Je m’installai aux côtés de mon ami, le petit sourire qui ne voulait pas quitter le coin de mes lèvres tellement j’étais heureuse de me retrouver en sa compagnie. « Hey, d’ailleurs, je m’attendais à te trouver devant la porte de ma chambre avec une bouteille de champagne prête et tout moi… j’ai eu une petite déception. » Je lui fis un petit clin d’oeil moqueur en lui donnant un faible coup d’épaule. Je disais n’importe quoi mais il en avait bien l’habitude. En plus, c’était même pas si bon que ça du champagne honnêtement. « Alors, qu’est-ce que j’ai manqué? » demandais-je en accotant ma tête contre son épaule tout en le regardant continuer à gribouiller un peu. C’était fascinant quand même qu’il arrive à faire d’aussi belles choses avec ses mains.


Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité
MessageSujet: Re: BETWEEN US. • SAHEL AND CHARLIE Lun 15 Aoû - 19:24
Between us.

Charlie et Sahel
There comes a point in your life when you realize who really matters, who never did, and who always will.

Il n’y avait qu’elle pour faire ce genre de chose, ses mains là qu’elle avait déposées sur tes yeux pour en faire la surprise. Certain aurait trouvé cela puéril, totalement immature mais toi tu trouvais cela mignon, marrant. Tout de suite tu avais reconnu sa voix, celle qui t’avait tant manqué pendant les vacances, l’intensité te surpris d’ailleurs. Était-elle devenue une addiction ? C’est vrai que tout paraissait différent avec elle. Quand tu la voyais sourire, tout te paraissait si futile, plus rien n’était grave. Tu la taquinas alors en lui répondant et ce qu’elle rétorqua te fit rire, pourtant tu ne dis point mot.

Elle rendit la liberté à tes yeux qui directement se déposèrent sur elle, la regardant s’installer à tes côtés alors que toi tu souriais, heureux de l’avoir retrouvé. Encore une fois tu ne répondis pas à ses paroles car elle avait tout dit. Oui elle t’avait manqué, souvent tu avais pensé à elle, t’en surprenant même. Charlie était arrivé un peu comme un boulet de canon dans ta vie, avec toute l’énergie dont elle regorgeait et sans trop te demander ton avis elle s’était fait sa place. Si tu devais imager cela, tu dessinerais sans doute un petit chaton, collant mais à qui on s’attache très vite. Charlie était ton imprégnation, c’était ça ! Un peu comme dans Twilight en fait ! En vérité, toi-même tu étais un peu perdu sur ce que tu ressentais. L’année scolaire passée, tu avais vécût pas mal de chose émotionnellement notamment ta rupture avec Maddie, après deux années à être ensemble. Etais-tu prêt à te lancer de nouveau dans l’arène de l’amour ? Ton cœur te hurlait que oui, lui le drogué des sentiments alors que ta tête t’imposait de profiter …

Une bouteille de champagne ? Rien que cela ! Elle ne doutait de rien décidément et son assurance humouristique te fit sourire. Puis cette question. Si elle savait. Tu haussas les épaules en lâchant un nonchalant « Non pas vraiment, j’ai à peine eu le temps de me demander comment tu allais » Menteur que tu étais ! Plusieurs fois tu t’étais posé la question en vérité sans jamais avoir le cran de lui envoyer le premier message pensant qu’elle, elle n’avait pas eu le temps de penser à toi.

« Biensur que tu m’as manqué » dis-tu discrètement, presque timidement en baissant la tête. Légèrement penché en arrière, les jambes étendus sur la pelouse, tu prenais appuie sur tes mains. Tes instruments de dessin, tu les avais mis de coté quand elle s’était installée près de toi. Et comme pour changer de sujet, nan en vérité pour changer de sujet tu enchaînas après quelques secondes de silence « Alors racontes, t’as fait quoi pendant tes vacances ? »


Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité
MessageSujet: Re: BETWEEN US. • SAHEL AND CHARLIE Mar 16 Aoû - 7:27
Between us.

Charlie et Sahel
There comes a point in your life when you realize who really matters, who never did, and who always will.

La tête posée contre son épaule, je divaguais sur des scénarios à propos de mon retour, informant mon ami de ma fausse déception concernant l’absence de champagne. En fait, il m’en fallait peu pour me rendre heureuse et à défaut de n’avoir eu personne à la maison pour m'accueillir, j’avais réussi à trouver mon cher et tendre compagnon un peu plus loin, posé dans ce parc à gribouiller les alentours, les paysages, les rendant encore plus magnifiques du bout de son crayon. Puis, d’un ton qui dépassait largement le crédible, monsieur affirma finalement qu’il n’avait même pas eu le temps de penser à moi. « Menteur. » Mensonges,que des petits mensonges! Et ça je le savais car si c’était réellement la vérité, jamais Sahel ne m’aurait dit les choses ainsi. Il avait beaucoup trop de respect et il était trop gentil pour me balancer un truc comme ça. Je restai immobile pour profiter du contact, de cette petite proximité aussi minime était-elle mais qui avait le don de déployer cette colonie de papillons qui se logeait dans mon ventre chaque fois que j’étais en sa compagnie. D’ailleurs, si je n’avais pas été aussi près de lui, je n’aurais pu l’entendre me répondre que je l’avais manqué. Ma tête se redressa un peu, question de pouvoir l’observer suite à cette petite confession qui sortait un peu de nul part. Je ne contrôlait pas vraiment mon sourire qui s’élargit. Car bon, bien que ça n’avait pas été ma question initiale, ça me faisait plaisir au final qu’il n’avait pas bien compris le truc et qu’il venait de me faire cette confession, un vrai petit velour sur mon coeur!

À défaut de ne pas avoir d’information sur ses vacances à lui, Sahel me questionna sur les miennes. « Eh bieeeeeen...j’ai enfin mangé des repas sains et équilibrés, ce qui est probablement le point le plus positif de mon séjour chez mes parents. » commençais-je en souriant fièrement. Bon, il savait tout comme moi que j’étais pas la meilleure cuisinière du campus… ni même une bonne cuisinière point. Je me débrouillais mais à défaut de pas faire de sport, je me disais que je devais avoir le métabolisme le plus clément et actif au monde pour pas ressembler à une grosse baleine. Peut-être que j’allais me réveiller dans 2 ans avec le cul de BigMama et ça je l’aurais clairement mérité. « Sinon, j’ai vu ma famille, mes amies… j’ai retrouvé ma petite vie d’avant le temps de quelques semaines. Ça m’a fait du bien mais j’avais hâte de revenir ici. » Pour ne pas dire que j’avais hâte de le revoir, lui. Oui, j’avais mes autres amis ici mais bon, il avait sa petite place bien à lui dans mon cœur et dans mes pensées. Et pourtant, je ne savais tellement pas où me placer par rapport à mon ami. J’avais beau parfois me perdre dans tête, me dire que peut-être il voyait en moi un peu plus qu’une simple amie, un peu plus que la petite Charlie, la petite sœur qui dit et fait n’importe quoi. La maladresse incarnée et l’inapte socialement. Puis, mon bon sens et la réalité me rattrapait pour me remettre sur le droit chemin et me faire comprendre que c’était surement improbable qu’un mec aussi bien puisse voir  ne serait-ce qu’un once de potentiel en moi. Et pourtant, je continuais de vouloir toujours le voir, je souriais quand je voyais son nom s’afficher sur mon téléphone et j’avais le coeur qui jouait des siennes chaque fois qu’il me lançait un petit sourire, que mon regard restait accroché au sien un peu trop longtemps.. C’était difficile de faire comme si tout ça, c'était trois fois rien, que c'était rien, mais je ne voulais pas gâcher ce qu’on avait entre nous à cause de mes petits sentiments de fille rêveuse. Je voulais pas non plus être celle qui s’ouvrait pour se faire rembarrer à la minute d’après. J’avais la trouille, voilà tout… une vraie poule mouillée!

Mes doigts s’étaient mit à pianoter sur le dessus de son bras, traçant parfois des petits cercles imaginaires tout naturellement. Je décidai de me reprendre une deuxième fois en le questionnant plus directement sur son voyage dont il en revenait depuis pas si longtemps.  « Et de ton côté? C’était comment Vegas? T’as encore de quoi te vêtir donc je suppose que t’as pas tout perdu dans les casinos. » dis-je en lâchant un petit rire. Je n’allais pas faire mention du SMS que j’avais reçu de sa part pendant une soirée où il avait très certainement trop bu et qu’il n’avait pas eu les idées en place. Probablement que ses mots n’avaient pas eu raison d’être et puis bon, j’étais gênée d’en parler et je ne voulais pas non plus créer de malaise. J’allais attendre qu’il m’en parle s’il s’en souvenait… sinon, c’était pas grave, je crois...



Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: BETWEEN US. • SAHEL AND CHARLIE
Revenir en haut Aller en bas
BETWEEN US. • SAHEL AND CHARLIE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» CHARLIE X)
» Charlie-Swan (pas fini!!!)
» Charlie la licorne
» Qui aime bien, châtie bien. - Charlie.
» Charlie Lane

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cisco's Way :: University of San Francisco :: South West Quad :: Garden of Remembrance-
Sauter vers: