AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

N'oubliez pas de voter pour le forum et de up le sujet bazzart. On compte sur vous ♥
Merci de privilégier les bizuts !

I'll be there for youuuu. ft nate
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: A Walk on San Francisco :: Financial District :: Le Zoo
avatar
Soeur Parks
Voir le profil de l'utilisateur
Ciscan depuis le : 31/07/2016
age : 27
messages : 101 Localisation : San Francisco
MessageSujet: I'll be there for youuuu. ft nate Mer 24 Aoû - 13:14


eva & nate
Ma rencontre avec Nate remonte au début de l'été. Nous nous étions retrouvés à une pool party et même si son humour n'a pas fonctionné du premier coup, j'avais finalement décidé de lui laisser une chance. Une chance de sympathiser. Et je crois, si vous voulez mon avis, que j'ai fait le bon choix. Nate est un excellent ami et il a le don de savoir me faire rire, même dans des moments insoupçonnés.

Nous nous étions donc revus à plusieurs reprises et pourtant; il n'avait jamais encore rencontré Sloan, mon fils. Naturellement, cela est intentionnel, je ne présente pas mon fils à n'importe qui et je ne l'emmène pas dans des endroits que je considère comme étant inappropriés. Je le préserve autant que je peux, je le garde pour moi et ne le présente qu'aux personnes de confiance. Une confiance que Nate avait gagné au fur et à mesure des semaines et tandis qu'il se faisait un peu insistant, j'avais cédé et planifié une journée au zoo afin qu'il fasse la rencontre de ma merveille. Nous nous étions donné rendez-vous devant l'entrée du parc animalier et pour éviter de faire la file, j'avais pris le temps de réserver les tickets sur internet. Dix heures pile, j'arrivais sur les lieux déposée par un taxi, traînant par la main Sloan qui avait un peu du mal à se réveiller. C'est un gros dormeur, il a toujours un peu de mal à ouvrir les yeux lorsqu'on le sort du lit.

Je repérais facilement Nate, une casquette vissée sur la tête. Lui, ne semblait pas encore m'avoir vue et j'en profitais donc pour faire un dernier point avec mon fils. Sloan est un petit garcon obeissant mais afin d'éviter tout malentendu, je préfère fixer les règles avant chaque sortie. M'accroupissant pour être à son niveau, je déposais ma main sur mon épaule et plantait mon regard clair dans le sien. "Tu sais bien mon coeur, tu dois toujours resté avec moi. JE dois toujours pouvoir te voir. Tu ne passes pas tes mains dans les enclos des animaux et tu ne courres pas partout. C'est compris ?" Sloan se contentait d'hocher la tête de bas en haut, je déposais un baiser sur sa joue et me redressais, reprenant sa main pour continuer notre chemin en direction du brun.

D'un naturel souriant, c'est avec un large sourire dévoilant mes dents parfaitement blanches que je rejoignis Nate. Spontanément, je déposais un baiser sur sa joue et tandis que Sloan faisait son timide dans mon dos, je l'encourageais à se montrer. "Nate, je te présente Sloan. Sloan, dis bonjour mon chat" Le petit blondinet qui m'accompagnait murmura un petit bonjour et s'avança en direction du brun afin d'également lui faire la bise. Il peut se montrer timide au premier abord mais cela disparait bien rapidement généralement, je ne doute pas qu'à la fin de la journée, ils soient les meilleurs amis du monde. Lâchant la main de Sloan, je la plonge dans mon sac à main. Il me faut une petite minute avant de mettre la main sur ce que je cherche et sors finalement les trois tickets nous permettant d'entrer. "Et si on y allait maintenant ? Par quoi vous voulez commencer ?" Un plan nous permettant de nous localiser nous sera certainement donner à l'entrée mais je prends de l'avance afin de savoir ce qui les intéresse le plus. En ce qui concerne Sloan, j'ai déjà ma petite idée bien entendu. Je le connais.
FICHE ET CODES PAR ILMARË
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Story of your life
I want you to know:
Tell you about my friends :
Admin - Frère Monroe
Voir le profil de l'utilisateur
Ciscan depuis le : 01/07/2016
age : 26
messages : 263
MessageSujet: Re: I'll be there for youuuu. ft nate Jeu 25 Aoû - 0:29


eva & nate
Le réveil n’avait pas été difficile que pour le petit Sloan que je connaissais pas encore. Moi aussi j’avais eu du mal à sortir de mon lit lorsque le réveil s’était mis à crier sur ma table de nuit. J’avais les yeux collés, une migraine et je lisais rapidement qu’il était déjà neuf heures du matin. Il faut que je me lève, c’est dur mais il le faut. Aujourd’hui je revois Eva et je vais rencontrer le petit Sloan qui l’empêche bien souvent d’aller boire un verre, aller en boite et toutes les conneries qu’on fait lorsqu’on a notre âge. Et à force de la voir refuser chaque invitation j’ai très vite compris qu’elle avait quelqu’un qui l’en empêchait, un petit garçon plus précisément. Au début cette nouvelle m’a un peu perturbé, je draguais quand même une maman hein … C’est … étrange puis je me suis finalement mit en tête qu’elle méritait d’avoir de l’attention, elle a un gosse, elle l’assume et je suppose qu’elle commence à peine à respirer et reprendre sa vie de jeune femme. Elle mérite qu’on lui porte de l’attention Eva.

J’ai finalement réussi à me lever, j’ai filé sous la douche, j’ai pris mon petit déjeuner et tout ça s’en être en retard lorsque j’ai claqué la porte de ma chambre chez les Monroes. Le rendez-vous était fixé à maximum 10h30 et il me restait 20 minutes pour aller jusqu’au quartier du Financial District là où se situe le Zoo de la ville. Etrange hein ? Un zoo situé en plein quartier d’affaire, comme dans Madagascar. On avait fixé ça comme lieu de rencontre pour que son petit Sloan s’amuse et pour nous retrouver aussi. Ça faisait quelques temps que je ne l’avais pas vue entre sa vie surement bien remplie et la mienne que je partageais entre soirée et boulot on avait pas eu le temps de se fixer un truc et j’avoue que ça me faisait quand même bien plaisir de la revoir aujourd’hui.

Je me retrouvais alors devant le lieu-dit, j’étais pile à l’heure et j’espérais quand même qu’Eva ne soit pas déjà là et que je l’ai faite poiroter avec son fils pendant un long moment… J’me sentirai trop con et j’ai pas du tout l’envie de me sentir con. Je m’approche et ne voit pas de belle blonde dans les parages, je me sens déjà rassuré. Tant mieux que je l’attende moi. J’hésite à lui envoyer un message je prends mon tel le déverrouille hésitant puis je le remets dans ma poche et je fais bien car je la vois s’approchait avec un petit garçon bien trop mignon à ses côtés. « Salut Eva ça va ? » Je lui fais la bise et elle me dit qu’elle va bien, je souris et elle me présente son p’tit gars je m’accroupis devant lui pour me retrouver à sa hauteur. « Salut Sloan, je suis Nate un ami de ta maman » Je lui fais un bisou sur sa joue endormi et me relève. « Si il est encore trop fatigué pas de soucis il monte sur mes épaules hein ! » Moi futur papa poule ? Mais non… Elle ricane et sort les places du zoo. On s’est mis d’accord. Elle paie les places mais je paie à manger ce midi et hors de question que ça se passe autrement. Elle nous demande par quoi nous voulons commencer et Sloan à l’air indécis alors je lui énumère rapidement « Le terrarium pour les serpents et reptiles, la cage aux ouistitis, les girafes, les éléphants, les loups … Les lions peut-être ? » Bien évidemment que je garde le meilleur pour la fin, moi-même j’ai déjà hâte de voir les lions.

Ni une ni deux, le petit a l’air tout à coup bien plus réveillé maintenant qu’il a fait son choix et Eva rit car elle avait déjà l’air de connaitre la réponse à sa propre question alors je marche à ses côtés les mains dans les poches et je me permets de le lui demander. « Tu savais déjà sa réponse avoue ? » Je la regarde suspicieusement et d’un coup une autre idée me vient en tête. « Vous avez déjeuné ? à l’intérieur je crois qu’il y a une boulangerie de style française si je me rappelle bien, au cas où ! »  


FICHE ET CODES PAR ILMARË


    Nate Eden Martinez
    Ma plume : N'oublie pas que le pardon se nourrit d'aveux d'un œil accusateur, tous les passants scrutent nos disputes mais, ça ne les regarde pas, l'amour est aveugle. Rien d'plus dangereux qu'une fille au cœur brisé...Mais ta haine c'est ma seule lumière dans ce tunnel car si tu m'détestes c'est qu'tu m'aimes  ©️endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Soeur Parks
Voir le profil de l'utilisateur
Ciscan depuis le : 31/07/2016
age : 27
messages : 101 Localisation : San Francisco
MessageSujet: Re: I'll be there for youuuu. ft nate Ven 23 Sep - 12:47


eva & nate
Ca me tient à cœur d’organiser des sorties avec Sloan, de passer du temps avec lui et surtout, de lui faire plaisir. J’ai jamais vraiment compris les mères qui se plaignent que leur gamin passe trop de temps devant les jeux vidéos mais qui ne mettent rien en place pour qu’il ai des choses plus intéressantes à faire. J’essaie, de façon régulière, de trouver de nouvelles activités et surtout, dès que j’en ai le temps, je me consacre à mon fils. Ce n’est pas toujours facile parce que je dois étudier et ne pas délaisser mes études. Mais dès que j’ai une minute de répis, c’est à Sloan que je la consacre. Sloan c’est ma priorité dans la vie et il l’est depuis qu’il est arrivé dans mon ventre.

Aujourd’hui, c’est pour le Zoo que nous avons opté et la visite se fera en compagnie de Nate que je n’ai pas revu depuis un moment. Je l’aime bien Nate. C’est quelqu’un de doux derrière son apparence de racaille mexicaine. J’ai découvert un homme attentif et surtout, un homme qui s’intéresse à mon fils. C’est lui qui a demandé à le rencontrer et à passer du temps avec lui. A notre époque c’est plutôt rare que les hommes de mon âge ne prennent pas la fuite quand je leur annonce que je suis déjà maman alors c’est un point positif non négligeable.

Lorsque nous arrivons sur le lieu du rendez-vous, Nate est déjà présent. J’espère qu’il n’a pas trop attendu et qu’il ne m’en veut pas pour ce léger retard. Le sourire sur son visage témoigne du contraire et cela me rassure. Naturellement, on se fait la bise et Nate est le premier à me demande comment je vais. «Tout va très bien. Encore désolée pour le retard. » C’est pas dans mes habitudes mais cela arrive même aux meilleurs non ? Attentionné, il se baisse au niveau de Sloan pour le saluer et déposer un baiser sur sa joue. C’est attendrie que j’assiste à la scène tandis que Nate me propose déjà de le prendre sur ses épaules si Sloan en a besoin. «Je crois que ça ira, il peut marché. N’est-ce pas mon cœur ? »  C’est sur Sloan uniquement que repose mon regard désormais et mon fils s’empresse de répondre par l’affirmatif. « Oui, j’suis pas un bébé». Il est autonome mon fils, ça lui tient à cœur de se débrouiller et de ne pas être considérer comme un capable. C’est pour cela que je le valorise autant que je le peux en lui laissant faire certaines tâches. Je n’exagère jamais sur la quantité à faire mais je lui demande par exemple de s’habiller seul ou de ranger sa chambre comme le font les grandes personnes. Bien entendu, il n’a que six ans alors si il a besoin d’un coup de main, je ne suis jamais loin.

Lorsque la question de « Par quoi commencer ? » se pose, je suis surprise de voir Nate énuméré tous les animaux qu’il est possible de voir dans ce zoo. «Waouh, tu as bien appris ta leçon» Lui dis-je, accompagnant mes paroles d’un clin d’œil complice. Le choix de Sloan est immédiat et se porte sur les lions. Sans aucun doute son animal préféré avec les tigres et les ours polaires. Le choix de mon fils ne m’étonne aucunement et cela n’échappe pas à Nate. «Bien sûr que je savais, je le connais c’est moi qui l’ai fait.» Bien entendu Sloan a son jardin secret, comme tout le monde mais l’animal préféré n’en fait pas parti. Le mexicain nous suggère alors, l’air de rien, de déjeuner dans la petite boulangerie qui se situe dans le zoo. Connaissant mon fils, je sais qu’il ne va pas hésiter une seconde. «Oh oui, je veux un pain au chocolat. » C’est un gourmand mon fils et dès qu’on lui parle de sucré, il saute sur l’occasion. «Allons-y alors. Nate, on te suit.» Je tiens toujours la petite main de Sloan dans la mienne et spontanément, je m’accroche au bras du brun.

Nate qui semble connaître le zoo comme sa poche – ce qui est très étonnant- nous amène à bon port. N’étant pas pressés, nous nous installons sur les chaises qui se trouvent à l’extérieur de la boulangerie, ce qui nous permet de profiter de cette météo plutôt agréable. Nous ne devons patienter que quelques minutes avant qu’une jolie serveuse ne vienne prendre notre commande.  Sans surprise, pour Sloan ce sera un pain au chocolat et un chocolat chaud. De mon côté je commande un thé à la menthe avec un seul sucre ainsi qu’un chausson aux pommes. Nate passe commande à son tour et la jeune femme s’éloigne pour aller tout préparer dans la boulangerie. «Et toi, t’en voudraiscombien des enfants ? » Le questionnais-je curieuse. Nate ferait un excellent père, je n’ai aucun doute là-dessus. Certes, ce n’est peut-être pas pour tout de suite mais j’imagine qu’il a déjà peut-être réfléchis à cette question. Un fin sourire s’étire sur mon visage tandis que la serveuse revient et installe tout devant nous. Sloan se jette sur son pain au chocolat comme si je ne l’avais pas nourri depuis trois mois et forcément, ça me fait rire. «Sloan, t’as le temps de manger. Nate va croire que je ne te nourris jamais. » Mon fils sourit mais ne ralentie pas la cadence pour autant. «Quelle mauvaise mère je suis, de le laisser mourir de faim» Dis-je alors à Nate.
FICHE ET CODES PAR ILMARË
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Story of your life
I want you to know:
Tell you about my friends :
Admin - Frère Monroe
Voir le profil de l'utilisateur
Ciscan depuis le : 01/07/2016
age : 26
messages : 263
MessageSujet: Re: I'll be there for youuuu. ft nate Lun 26 Sep - 12:51


eva & nate
Je me mordille la lèvre en voyant l’expression vachement étonné d’Eva quand je récite à son petit gars tous les animaux que nous pouvons trouver à l’intérieur. Comme beaucoup, elle ne sait pas que j’ai une mémoire d’éléphant et que ce n’est pas qu’une expression que j’utilise à la légère. Non, sous mon apparence de petit con que je cultive moi-même j’ai un large potentiel que je n’use que stupidement pour des futilités comme retenir la cartographie d’un zoo, ou bien chaque ligne d’un livre qui me passionne un peu trop. J’ai un Q.I bien surdéveloppé quoi… Je n’ai pas honte d’être qui je suis, bien au contraire. Je suis fière d’avoir un cerveau avec de si grande capacité et que ce soit reconnu sur un papier ‘’officiel’’ mais je ne veux pas que l’on se fie à ce genre de détail, ni même à la casquette ou la tenue que je porte alors je n’en parle que très peu et je laisse les gens se faire leur propre opinion sur ma personne. Mais trêve de trop penser à des futilités je préfère me concentrer sur la belle blonde face à moi. Je me rapproche subtilement d’elle et je penche ma tête jusqu’à son oreille pour lui dire. « Je suis un très bon élève, tout le temps ! » Je me recule en souriant, un sourire taquin sur le visage et je fixe le petit garçon sautillait presque sur place à l’énonciation de la cage aux lions. « Alors après le petit déjeuner on ira voir les lions promis ! » Je me penche vers lui et lui tend mon petit doigt en signe de promesse. Sloan n’hésite pas longtemps et crochète son petit doigt minuscule face au mien pour sceller notre pacte. « Aller on y va ! » Le petit garçon attrape la main de sa maman enjouée et la belle Eva vient passer son bras autour du mien pour se tenir. Je souris face à cette attention, cette petite blonde est tellement mignonne quand elle est partagée entre son rôle de maman et celui de femme plaisante.

Quelques minutes pour nous situer dans le parc et pour retrouver cette boulangerie typiquement française que beaucoup de Ciscans connaissent. Il est dit qu’elle existe depuis la colonisation des français sur notre territoire et que c’est ici que ce peuple européen dépaysée venait pour y manger sa fameuse baguette et ses croissants typique de chez eux, de leurs cultures. C’est donc sur la terrasse que nous prenons place et que nous profitons du début de journée qui s’offre à nous. La rentrée pointe bientôt son nez et j’avoue que rien que d’y penser j’en soupire. Les vacances bien trop souvent trop rapidement je ne m’y habitue jamais. Je n’arrive pas à concevoir que nous allons retourner sur nos bancs scolaires alors qu’il fait encore si chaud, que le temps est encore propice pour aller se dorer la pilule sur les plages de Bayview ou bien faire la fête jusqu’à pas d’heure. C’est la demoiselle qui vient nous demander notre commande qui me sort de mes pensées et c’est très souriant que je lui demande un café allongé avec un peu de lait et un croissant et que je laisse ma voisine passé sa commande. La jeune demoiselle repart et je regarde l’horizon, le parc commence à se remplir, l’air un peu frais matinal commence lui aussi à s’évaporer pour laisser place à une journée que je soupçonne très chaude en température, et je ne parle même pas de montée de température à cause de la jeune femme qui est à côté de moi, non je ne me le permettrai pas alors que son garçon est assis en face de moi.

Je dois avouer que si le petit Sloan n’était pas là j’aurais instinctivement allumé une clope car j’avais pas pris le temps de me griller celle du réveil mais non, cette initiative était maintenant impossible à réaliser et je m’en voulais presque un peu d’avoir zapper de fumer en sortant du lit. Pour moi, il est inconcevable de fumer devant les enfants et l’éventualité que le petit puisse se prendre cette fumée toxique en pleine visage. Je n’étais pas égoïste à ce point donc je laissais le paquet de clope dans ma poche sagement et je posais mes deux mains sur la table en me retournant un peu étonné par la question d’Eva. « Je n’y ai jamais trop pensé vue que j’ai jamais été réellement en couple mais ... » Je fronce les sourcils me posant réellement la question pour la première fois de ma vie. Est-ce que je veux de plusieurs enfants comme mes parents ont pu en faire ? Non peut être pas autant. Un seul enfant unique ? Non peut être trop ennuyant pour un gosse d’être plongé dans la solitude. « Peut-être deux ou trois ? » Ma voix se fait incertaine. J’ai du mal à m’imaginer parent, avoir un foyer, une femme et une vie beaucoup plus calme que celle que je mène actuellement partager entre les fêtes, les copines et les incertitudes qui me hantent. Dieu merci je me protège et je ne suis pas confronté à l’éventualité d’être père mais je me demande fortement comment ça se gère ce genre de truc, comment a-t-elle fait pour gérer tout ça Eva ? « Tu te vois en avoir d’autres d’enfant après le plus mignon ? » Je projette mon regard sur le petit garçon en face de moi qui regarde avec des yeux illuminé son pain au chocolat arrivé, une foi notre commande posé devant nous je sors mon portefeuille et je vois Eva sortir le sien rapidement je pose une main sur la sienne. « On avait prévue comme ça ! Je paie à manger, n’essaie même pas de changer les plans ! » Je tends le billet à la demoiselle et celle-ci s’en va pour faire la monnaie dessus et j’en profite pour croquer dans mon croissant en regardant le petit monstre en face de moi en faire de même. Comme quoi … Je suis pas prêt pour avoir des enfants, je me comporte moi-même encore comme un gosse à me jeter sur ma nourriture. « C’est vrai que ce petit n’a que la peau sur les os … Je vais contacter les services sociaux tiens ! » Je sors mon téléphone et fait semblant d’appeler. « Allo oui bonjour ? Oui… je vous appel car je suis face à une belle dame qui ne nourrit pas son enfant …. Le petit garçon a l’air très maltraité vous voyez, il n’a pas l’air lavé depuis plusieurs jours et il a un bleu sur le nez ! » Je ris en reposant mon téléphone et lui montre mon croissant déjà bien entamé. « Si même les adultes n’arrivent pas à se retenir alors j’imagine pas les enfants … » Je souris à Eva et ensuite à Sloan. « Il est bon ce pain au chocolat ? » Je prends une gorgée de ma boisson chaude et une foi que le petit gars m’a répondu je me tourne vers Eva. « Alors raconte-moi ce que vous avez fait de l’été tous les deux ! » Je suis tellement intrigué par ce bout de femme … Je me demande comment elle fait pour allier sa vie de jeune femme et celui de maman l’été, se consacre-t-elle qu’a son petit ou bien arrive-t-elle à se trouver du bon temps pour elle ? Je pose ma tasse de café et je l’écoute me raconter son été.


FICHE ET CODES PAR ILMARË


    Nate Eden Martinez
    Ma plume : N'oublie pas que le pardon se nourrit d'aveux d'un œil accusateur, tous les passants scrutent nos disputes mais, ça ne les regarde pas, l'amour est aveugle. Rien d'plus dangereux qu'une fille au cœur brisé...Mais ta haine c'est ma seule lumière dans ce tunnel car si tu m'détestes c'est qu'tu m'aimes  ©️endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: I'll be there for youuuu. ft nate
Revenir en haut Aller en bas
I'll be there for youuuu. ft nate
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Nate Yassine Taylor || Finished
» Voila un grand dresseur , voila Nate River !
» Nate Parker (gryf)
» Galerie de Sasou ^^
» Non, je n'essaie pas de battre Nate ou Jenaiz! Ibuki Tsukino (terminé!)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cisco's Way :: A Walk on San Francisco :: Financial District :: Le Zoo-
Sauter vers: