AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

N'oubliez pas de voter pour le forum et de up le sujet bazzart. On compte sur vous ♥
Merci de privilégier les bizuts !

Une rencontre percutante - Feat Alex Gordon
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: A Walk on San Francisco :: Pacific Heights :: Parc Lafayette
Invité
avatar
Invité
MessageSujet: Une rencontre percutante - Feat Alex Gordon Ven 16 Sep - 16:56
Le début d'une histoire
“Un roman d'amitié qui s'élance comme un oiseau, pas une histoire d'amour vacances qui finit dans l'eau. C'est un long roman d'amitié qui commence entre nous deux, magique adolescence où tout est un jeu. Quand tu prends ma main tout va bien, fais comme tu veux mais ne dis rien”
Voilà une journée ordinaire qui commençait sur la ville de San Francisco. L'été tirait sérieusement à sa fin, mais le temps était toujours aussi chaud. Le climat se détraquait totalement. Kaeo se moquait pas mal qu'il fasse plus de trente degrés, il était rôdé à ce genre de chose. En plus, il venait de rentrer de son congé annuel à Hawaï. Un mois passé auprès de sa famille, c'est-à-dire ses grands-parents, à surfer et profiter des plages de sable fin et de l'eau couleur azure. L'île de Molokai et sa maison en bord de mer lui manquaient terriblement. L'avantage de l'île de l'archipel sur lequel il passait ses étés, c'était sa nature luxuriante. Contrairement aux autres îles principales, Molokai avait réussi à ne pas se faire envahir par les infrastructures gigantesques qui attiraient les tourismes. Cette préservation de l'île avait permis à Kaeo de connaitre un cadre des plus agréables et il fallait bien avouer que cela le changeait totalement de sa vie en Californie. Il ne rêvait que d'une chose, pouvoir offrir une belle maison à sa mère là bas pour qu'elle y vive une retraite paisible auprès de ses propres parents. Peut-être qu'un jour irait-il  lui aussi s'installer sur l'île de Molokai. Enfin tout cela pour dire que le jeune homme était un habitué des grosses chaleurs et qu'il le supportait plutôt bien.

Ce jour-là donc, alors que l'été jouait les prolongations, Kaeo avait un shooting photos à Lafayette Park qui se trouvait tout près de chez lui. Pour une fois qu'il n'avait pas besoin de courir à travers la ville et qu'il avait pu se rendre sur place sans avoir à anticiper le transport et en plus, il n'aurait pas besoin de se lever à l'aube. Avec un peu de chance, il pourrait même rentrer chez lui pour la pause déjeuner, histoire de décompresser. Enfin cela allait dépendre de comment avançait la séance photo et surtout de l'humeur du photographe. Combien de fois le jeune homme avait du se contenter d'un sandwich avaler à la va vite, prenant à peine le temps de mâcher... Ouais cela peut paraître étonnant, mais contrairement à ses collègues féminines qui avalaient trois pauvres feuilles de salade, l'hawaïen lui engloutissait tout ce qui lui tombait sous la main. Il n'avait pas du tout la même contrainte de poids que les femmes et il ne se gênait pas pour le faire savoir. Bon heureusement qu'il faisait énormément de sport à côté de cela sinon il n'aurait certainement pas la silhouette qu'il avait actuellement.

Bref, après avoir passé la matinée sous le feu des flash à prendre la pose en compagnie de deux jeunes femmes des plus ravissantes, la pause déjeuner arriva. Le jeune homme trouvait qu'elle était bien méritée et apparemment, le photographe aussi puisqu'il accorda à tout ce petit monde une heure de pause. Ainsi donc il s'éclipsa avant qu'un assistant est eut le temps de venir lui demander ce qu'il souhaitait commander. En théorie personne n'était censé quitter le lieu de shooting avant la fin, mais là l'occasion d'aller se détendre dans son salon était bien trop tentante. Il planta donc tout le monde pour aller se faire un casse-croûte en solo.

Alors qu'il était à mi-chemin entre chez lieu et le plateau photos, Kaeo se rendit compte qu'il n'avait pas fait de courses depuis un moment et que son frigo devait certainement aussi vide que la tête de Van Damme. Du coup, il s'arrêta au petit bistrot qui se trouvait juste à l'angle de sa rue afin de manger tranquillement. Il habitait le quartier depuis quelques années déjà et les commerçants du coin commençaient à bien le connaitre. Cela lui permettait ainsi d'avoir la paix. Depuis bientôt dix ans qu'il était mannequin, il commençait à avoir une certaine notoriété qui l'empêchait souvent de dîner tranquille en ville. Il n'avait pas de reconnaissance à l'international et quittait rarement la Californie pour bosser et pourtant, cela lui suffisait amplement pour lui casser les pieds à certaines occasions. D'ordinaire, il était donc tranquille dans son petit quartier de Pacific Heights. Mais aujourd'hui, allez savoir pourquoi, quelques adolescentes en chaleurs lui tombèrent dessus pendant qu'il avalait son hamburger et ses frites maisons.

Apparemment, les adolescentes venaient du lycée voisin et avaient entendu parler du shooting photos à Lafayette Park et avaient voulu venir voir cela de plus prêt. En chemin, elles avaient aperçut Kaeo attablé en terrasse et n'avaient put s'empêcher de venir lui demander photos et autographes. Le jeune homme c'était plié à l'exercice en faisant semblant d'être enthousiaste, mais cela lui cassait royalement les pieds. Il adorait son boulot, mais détestait tout ce que cela engendrait. Enfin presque... Heureusement qu'il avait quelques bons à côté. Quoiqu'il en soit, cet intermède l'avait perturbé dans sa pause déjeuné et il en avait perdu la notion du temps. Ainsi donc lorsqu'il réalisa qu'il était en retard, il régla l'addition sans même la demander, se disant qu'il repasserait après pour être sûr d'avoir laissé suffisamment et remonta la rue en courant. Il allait se faire engueuler d'une force par son agent, il le savait, mais tant pis. Alors qu'il filait comme le vent, il ne fit pas attention et percuta quelqu'un de plein fouet. Une douleur fulgurante lui traversa l'épaule tandis qu'il s'arrêtait net dans sa course. Il se retourna vers sa "victime" oubliant totalement son shooting, son retard et le remontage de bretelles qui l'attendait pour se focaliser sur le malheureux qu'il avait si violemment percuté. Tenant son épaule douloureuse d'une main, il s'approcha et demanda :

"Je suis désolé, je n'ai pas fait attention. Tout va bien ?"

© Mister Hyde
Revenir en haut Aller en bas
Une rencontre percutante - Feat Alex Gordon
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Course... Assée matinale. {Feat. Alex Parker
» FLASH GORDON
» Danse ta vie vie, danse [Alex]
» Aprés Michaelle Jean à Ottawa voila Carl-Alex Ridoré à Friboug
» Alex Larsen, nouvo minis Lasante fè bèl figi devan OAS.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cisco's Way :: A Walk on San Francisco :: Pacific Heights :: Parc Lafayette-
Sauter vers: