AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

N'oubliez pas de voter pour le forum et de up le sujet bazzart. On compte sur vous ♥
Merci de privilégier les bizuts !

Rylan : le prince charmant, c'est la porte à côté
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Devenir un Ciscan :: Dossier d'admission :: Les dossiers validés
avatar
Frère Monroe
Voir le profil de l'utilisateur
Ciscan depuis le : 25/09/2016
messages : 67
MessageSujet: Rylan : le prince charmant, c'est la porte à côté Dim 25 Sep - 21:22



Aiden Rylan Adams


Cisco Show & you ?

Est-ce que je l'écoute? Bien sûr quelle question ! Tout le monde l'écoute et celui qui te dira le contraire est un menteur. Sans le vouloir, on veut tous connaitre la vie des autres. C'est dans la nature humaine. Et moi plus que les autres. C'est vrai quand je veux me faire ou sortir avec une fille, j'aime bien connaitre ses petits secrets.
Je t'avoue que j'ai plusieurs fois été dans son émission, mais j'ai cherché aussi. J'ai eu ma dose de conneries et les secrets, c'est toute ma vie. J'ai vécu dans ça. C'est vrai, il suffit de regarder ma mère. Après, je m'en fous royalement de son avis. On ne dit pas toute publicité est bonne à prendre  : bonne ou mauvaise?



Why this choice ?

Mes études? C'est le grand sujet de dispute avec mon père. On a réussi à trouver un compromis : je fais des études en droit international et il me laisse choisir ma confrérie. Voilà, comment, je suis arrivé en 3 ème année de Graduate, dans une matière qui ne plaisait pas beaucoup au départ. Cela va peut-être vous paraitre bizarre, mais j'ai choisi littérature en cursus mineur... Cela me rappelle ma mère.


La confrérie... Ce que j'aime ma confrérie. Je peux être qui j'ai envie. C'est vrai que mon père aurait voulu que j'intègre les Waltons, lui-même y étant allé. J'avais le potentiel et le compte en banque. Quand papa possède un empire industriel dans le pétrole et les énergies renouvelables, toutes les portes te sont ouvertes. Cependant, je me sentais attirer par les Monroe. Ils étaient naturels et sans prise de tête. Pour ne rien gâcher à tout ça, ils ont un goût très prononcé pour la fête. Je suis allé vers eux et ils ne m'ont pas jugé... Ils s'en fichaient que je puisse avoir deux filles dans mon lit ou que je sois en couple depuis cinq ans. J'allais l'impression d'être moi-même.


Le bizutage., c'était la meilleure partie de ma vie. Sérieusement, j'ai adoré chaque minute. Bon, j'ai eu le droit aux habituels, tu vas tout nu en classe, ou tu couches avec dix filles en un mois. Et puis, il y a eu le défi de demander à ma sexy prof de littérature de sortir avec moi. Je lui ai demandé évidemment. Je ne m'attendais certainement pas, à ce qu'elle me dise oui, qu'on couche ensemble et qu'elle se fasse virer... Le pire et sans doute, le plus drôle, ce fut le moment où j'ai dû vendre de la drogue à un flic. Eh oh, on se calme... C'était juste de la farine, mais j'ai quand même fini en prison avant qu'on me relâche faute de preuve.



Story of my life

Lorsqu'il arriva devant la porte de son appartement, il s'arrêta. Où est-ce qu'il avait bien pu mettre, ses fichus clés. Ça lui apprendra à boire encore comme un trou avec les gens du bar. Mais, qu'est-ce qu'il y pouvait. Avec eux, il était lui-même. Il n'avait pas besoin d'être le fils abandonné par sa mère, ou le fils parfait pour son père. Il n'avait pas besoin de montrer l'exemple à ses frères et soeurs. Il regarda quand même autour de lui avant de se rendre compte qu'il avait les clés dans sa main. D'accord, ce soir, il avait peut-être abusé un peu trop. Il lui fallut dix bonnes minutes avant de pouvoir rentrer. Essayez de mettre une clé dans un petit trou quand on a plus de deux grammes dans le sang, et vous comprendrez. Il s'affala dans le canapé, il était bien trop fatigué pour essayer de monter dans sa chambre. Il aurait pu s'endormir comme un porc sur le canapé, si la dispute qu'il avait eue avec son père quelques heures plus tôt ne lui revenait pas à l'esprit. C'était pour cette putain d'altercation qu'il était parti se soûler au bar. Le jeune Adams était comme ça. Il n'assumait rien. Pourtant, sa vie avait bien commencé. Il était l'ainé d'une famille de quatre enfants : deux filles et deux garçons, avec au milieu des jumeaux... Un équilibre parfait. Ses parents étaient connus en ville, ils étaient même considérés comme le couple de la ville. Pour ne rien gâcher, ils étaient aussi riches que Crésus. Qu'est-ce qui aurait pu faire qu'un cadre digne d'un conte de fées, finisse avec notre pauvre Rylan sur un canapé, ivre mort à maudire sa vie.

Tout à commencer, un après-midi de ses quinze ans. Il était sorti du lycée beaucoup plus tôt. Un cours avait été annulé. À l'époque, il était l'enfant parfait... De bonne note, capitaine de l'équipe de basket, une petite amie et fille du pasteur. Toute la ville les imaginait déjà marier, avec une ribambelle de mioches. Il n'avait pas voulu rentrer directement chez lui, et avait décidé de faire un petit détour par le bureau de son père. Cela lui arrivait souvent après les cours. Le patriarche de la famille avait beau être exigeant, il aimait ses enfants plus que tout. Il existait un lien particulier entre son ainé et lui, que peu de gens arrivaient à comprendre. Lorsque notre adolescent arriva dans le bureau de son père, il ne prit même pas la peine de se présenter, il était connu. Pourtant, cette fois-là, il aurait dû prévenir de son arrivé... Peut-être que son monde n'aurait pas volé en éclats... Il aurait continué à vivre dans le mensonge, dans son conte de fées. Il ouvrit la porte du bureau de son père pour le voir en plein ébat avec sa jeune secrétaire. Au début, il pensait s'être trompé, ce ne pouvait pas être son père. Il avait dû se rendre à l'évidence lorsqu'il entendit son père lui parler. "Rylan, attends, ce n'est pas ce que tu crois." La phrase facile. Il n'avait pas écouté la suite, et il était parti en courant... Errant dans les rues de sa ville, de sa maison, de son mensonge... sans trop savoir où il allait.


Après être resté plus de trois heures dans un parc, il était rentré chez lui. Il avait pris une décision : le dire à sa mère, et au divorce partir avec elle En entrant, il trouva sa famille dans le salon. Les enfants n'avaient pas l'air de très bien comprendre ce qu'il faisait là. Est-ce que son père avait avoué la vérité à sa mère ? Est-ce que cette dernière était au courant depuis longtemps ? "Ce n'est pas la peine d'essayer de t'expliquer... Tu es un porc, point final" se souvint-il avoir dit à son père. C'était la première fois, qu'il voyait de la tristesse dans les yeux de son père. Seulement de la tristesse... Et la honte ? Il n'avait pas honte de ses actes ? Pourtant, ce ne fut pas, son père qui reprit la parole, mais sa mère. Si son univers avait commencé à se fissurer, il était maintenant en train de s'écrouler. "C'est de ma faute..." Les mots de sa mère revenaient encore et encore chaque nuit depuis cette soirée. D'un naturel, elle avoua à ses enfants, qu'elle avait toujours aimé les femmes. Leur père avait appris la vérité, cinq ans avant. Ils s'étaient mis d'accord, de vivre leur vie, mais de rester marier pour leurs enfants. Cette soirée restait floue dans la tête de notre Walton... Il était triste, il était en colère... Pour ne rien arranger les choses, la semaine suivante, sa mère est partie avec sa maîtresse et sa plus jeune soeur sur le continent européen.

Il était toujours allongé sur le canapé à regarder le plafond de son salon. Comment, avait-il pu en arriver là? Il avait une belle vie, une famille et la petite amie parfaite. Pourtant après avoir vu sa mère s'en allait avec sa petite soeur, et après avoir couru après la voiture, il n'a jamais plus été le même. D'abord, il a commencé à boire, plus tard, il tentera la drogue. Il a lâché son poste dans l'équipe de foot. Le pire, il a trompé sa petite amie... mais si vous savez la fille de pasteur. Sa vie se résumait à boire, faire la fête et sauter toutes les filles de la ville.  Ses notes étaient en chute libre, mais son père laissait faire. Le patriarche savait que son ainé était en pleine crise, et il était complétement démuni. Voilà, comment, il en était arrivé là, à se demander pourquoi sa vie était aussi merdique. Surtout que lorsqu'on y regardait de plus prêt, on lui avait offert plusieurs chances de se remettre dans le droit chemin.
Il se releva et se dirigea vers la salle de bains. Oui, il avait eu sa chance de racheter sa vie... D'être enfin à fils pour son père. Mais à la place, il avait continué de sombrer. Depuis, deux jours, il n'arrivait même plus à se regarder dans un miroir. Au début, lorsque son père l'avait appelé pour le voir, il pensait que ce dernier avait découvert la vérité. En arrivant, il était bien décidé à lui dire la vérité... C'était encore une erreur... Une erreur qu'il avait remise sur le tapis une deuxième fois. Cependant, son père l'avait engueulé pour son comportement, sans jamais faire allusion au secret du jeune homme. Don s'était senti encore plus coupable. Pour compenser, il avait commencé à s'engueuler avec son père. Dans sa salle de bains, il se força à se regarder dans le miroir. Il était le pire des fils... Coucher avec sa belle-mère... Il n'aurait pas pu faire pire.

L'annonce du remariage de son père avec une femme plus jeune que lui avait fait beaucoup de bruit dans la ville. Il avait eut du mal à accepter. La jeune femme avait seulement deux ans de plus que lui. Pourtant, il ne pouvait pas remarquer le bonheur sur le visage de son père. Il avait même vu un sourire... Une chose, qu'il n'avait pas vue depuis le départ de leur mère. Alors, il avait fait un effort, il avait accepté d'être le témoin de mariage. L'évènement avait été fabuleux et Zoey la nouvelle femme de son père semblait vraiment l'aimer. Il était resté un an sans vraiment la voir. Pourtant, ce soir-là, il était venu chez son père. Les deux hommes n'avaient que peu de contacts. Pour une fois, Rylan n'avait pas bu, il voulait une conversation avec son père. Ce qu'il ignorait, c'est que le père était parti pour la nuit dans une autre ville. En frappant à la porte, il se retrouva en face de Zoey. Elle avait beau être l'épouse de son père, elle n'en restait pas moins une superbe femme. Elle l'invita à rentrer et les jeunes gens se dirigèrent vers la cuisine. Il s'installa sur une chaise et attendit que la jeune femme lui serve un verre de vin. Il n'avait jamais vraiment pris le temps de discuter avec elle. Il était bien trop concentré sur sa petite personne. Très vite, ils se mirent à parler et à boire, avec modération pendant deux bonnes heures. "Je devrais peut-être y aller" dit-il en regardant sa montre. Ils se levèrent et le jeune homme l'aida à débarrasser. Il déposa la vaisselle dans le lavabo, pendant qu'elle rangeait la bouteille au frigo. Sans le vouloir, ils se retournèrent au même moment, se percutant de pleins fouets. En bon garçon, il passa sa main autour de sa taille pour l'empêcher de tomber, la serrant contre lui au passage. Ils étaient là, au milieu de la cuisine, serrés l'un contre l'autre. Il savait qu'il aurait dû la lâcher, elle était la femme de son père, mais sa main s'était posée sur le bas de son dos et il se mit à la caresse doucement. Elle était si douce, et leurs lèvres n'étaient qu'à quelques centimètres l'une de l'autre... Soudain, il voulut plus. Il la plaqua contre la porte du frigo et l'embrassa fougueusement. Elle aurait pu lui dire non, elle aurait pu le repousser , mais elle n'en fit rien. Alors, il lui retira ses vêtements et la prise là, dans la cuisine... La même cuisine, où il avait mangé enfant avec sa famille.

Comment, il pouvait encore se regarder dans la glace. Surtout qu'après leur ébat dans la cuisine, ils avaient remis ça dans cette salle de bains. Elle était seulement venue pour mettre les choses au clair, lui dire qu'elle aimait son père... mais sans trop savoir comment, elle s'était retrouvée nue, sous la douche, sous ses caresses. Soudain, un sentiment de dégoût le prit de cours et il frappa le miroir avec son poing. Ce dernier se brisa en mille morceaux colorés avec rouge sombre. Il ne pouvait plus être ce gars-là. Il n'avait plus envie d'être ce gars-là... mais comment changer un homme qui a vécu comme ça toute sa vie. Il n'y avait qu'une seule solution, et même si, c'était solution le dégoûter au plus au point, il allait l'accepter. Il allait se marier avec une fille choisie par son père, une fille qu'il n'aimait pas, mais tant pis, il passerait sa vie à se racheter pour ça. En plus, cette fille était jolie, belle et intelligente : la femme parfaite. En fait, son avenir semblait parfait... s'il n'y avait pas sa ravissante sœur.


Who am i


Mes chers parents m'ont prénommé Aiden Rylan Adams et je dois dire que ça me va plutôt bien. Je suis né un 26 aout 1991 dans la fabuleuse ville de San Francisco. Ce qui me donne 25 ans.
On me dit souvent que je ressemble à Adam Gllagher, je sais, un canon. Sinon, dans la vie je suis étudiant en droit international et bien évidemment, je suis fiancé mais pas par choix. Et on dirait bien que je suis un personnage inventé, alors gare à vous !



My nature
Séducteur - Secret - Drôle - Impulsif - Taquineur - Impatient - Grande Gueule - Fêtard - Manipulateur - Protecteur - Joueur - Intelligent - Bosseur - Violent - Têtu - Sans Limite - Doux (avec les personnes qui comptes)




Real you


Ne le dîtes à personne, mais je suis vachement connu sous le pseudo Blueye. Si si, je vous jure. J'ai 21 ans et je vis en France. Vous aurez la chance de me croiser souvent et sur la cb c'est certain ! Je parcours les rues de San Francisco grâce à aux admins et je pense que c'est de la balle :love: 🛏.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Story of your life
I want you to know:
Tell you about my friends :
Admin - Soeur Parks
Voir le profil de l'utilisateur
Ciscan depuis le : 01/07/2016
age : 23
messages : 490
MessageSujet: Re: Rylan : le prince charmant, c'est la porte à côté Dim 25 Sep - 21:24
REBIENVENUE CHEZ TOI :love:


    holy grail
     all i wanna hear him say is "r u mine ?"△you curse my name in spite to put me to shame, hang my laundry in the street, dirty or clean, give it up for fame, but i still don't know why, why i love it so much.©️endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Story of your life
I want you to know:
Tell you about my friends :
Admin - Soeur Parks
Voir le profil de l'utilisateur
Ciscan depuis le : 23/08/2016
age : 23
messages : 280
MessageSujet: Re: Rylan : le prince charmant, c'est la porte à côté Dim 25 Sep - 21:44
Rebienvenue à la maison :love:


TATYANA V. AZAROV

“Les passions sont les vents qui enflent les voiles du navire ; elles le submergent quelquefois, mais sans elles il ne pourrait voguer.” ©️shinouh


   
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Story of your life
I want you to know:
Tell you about my friends :
Forever a Ciscan
Voir le profil de l'utilisateur
Ciscan depuis le : 30/07/2016
age : 27
messages : 134
MessageSujet: Re: Rylan : le prince charmant, c'est la porte à côté Lun 26 Sep - 0:21
Rebienvenuuuuue :love: :geu:


game on
I'm sorry if you don't like me, but truth is I don't plan on changing for anybody. •• ALASKA

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Story of your life
I want you to know:
Tell you about my friends :
Soeur Newton
Voir le profil de l'utilisateur
Ciscan depuis le : 31/07/2016
age : 25
messages : 186 Localisation : SF BABYYYY
MessageSujet: Re: Rylan : le prince charmant, c'est la porte à côté Lun 26 Sep - 9:52
Rebienvenue ! I love you


"DARKNESS IS EVERYWHERE, YOU JUST CAN'T SEE IT BECAUSE THE SUN IS SUCH AN ATTENTION HORE." - Wilfred
#Bd9706
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Story of your life
I want you to know:
Tell you about my friends :
Sans Confrérie
Voir le profil de l'utilisateur
Ciscan depuis le : 30/07/2016
messages : 149
MessageSujet: Re: Rylan : le prince charmant, c'est la porte à côté Lun 26 Sep - 22:07
Re bienvenue apparemment :')



The only thing I know is that I am alive
.

La bande-annonce de Noah:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Rylan : le prince charmant, c'est la porte à côté Mer 28 Sep - 15:16
Bienvenue parmi nous avec ce nouveau personnage ! :love:
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Story of your life
I want you to know:
Tell you about my friends :
Sans Confrérie
Voir le profil de l'utilisateur
Ciscan depuis le : 31/08/2016
age : 22
messages : 205
MessageSujet: Re: Rylan : le prince charmant, c'est la porte à côté Sam 1 Oct - 18:46
*se déshabille et se pose nue dans le lit" je te chauffe la place mon amour.
Bon retour à la maison ma belle :love:




'Life is a lonely ride
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Rylan : le prince charmant, c'est la porte à côté Sam 1 Oct - 20:57
ma luciole des contrée sauvage :stress: :stress: :stress:
rien que le prénom ... je fond !

bienvenue à la maison :niais:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Frère Monroe
Voir le profil de l'utilisateur
Ciscan depuis le : 25/09/2016
messages : 67
MessageSujet: Re: Rylan : le prince charmant, c'est la porte à côté Mar 4 Oct - 12:28
Merci beaucoup mes amours :coeur:
C'est trop bien d'être revenus à la maison
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Rylan : le prince charmant, c'est la porte à côté Mar 4 Oct - 12:59
Re-bienvenue! :love:
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Story of your life
I want you to know:
Tell you about my friends :
Admin - Sans confrérie
Voir le profil de l'utilisateur
Ciscan depuis le : 23/08/2016
age : 22
messages : 187
MessageSujet: Re: Rylan : le prince charmant, c'est la porte à côté Dim 9 Oct - 11:21



Congrat, tues validé !



bienvenue parmi nous

Personnage respectable comme toujours Addi-Hum hum Rylan pardon, les souvenirs d’en temps me reviennent à la gueule :ange: , non plus sérieusement il a tout pour être heureux le petit gars et il fou tout en l'air bordel de merde !!! Puis j'ai hâte de voir sa fiancée et sa soeur aussi j'adore les drama time (non jure ? comme si tu ne le savais ps ça encore.... :oups:) aller vite vite je veux de l'action :stress:

Ps : comme d'habitude histoire de folie de dingue que j'adore, ta plume est superbe :love:


Maintenant je t’invite à aller recenser ton avatar dans le bottin avec le formulaire fournis. Afin de te créer un entourage, n’oublie pas de faire ta fiche de lien et aussi d’intégrer un club ou une équipe universitaire. Si ton personnage est un DC voir TC, merci de venir le déclarer dans le sujet de demande et répertoire des multi-compte.

N’hésite pas à te connecter sur la cb ou à poster dans le flood afin de faciliter ton intégration même si entre nous, je ne m’inquiète pas trop pour toi ! Si tu as le moindre souci, le staff est là pour t’aider. Jolene, Nate, Mycroft ou Tatyana sont à ta disposition et seront ravis de te venir en aide.

En tout cas, nous sommes ravis de t’accueillir ! Bienvenue dans la famille qu’est Cisco’s Way




Sans solitude, sans épreuve du temps, sans passion du silence, sans excitation et rétention de tout le corps, sans titubation dans la peur, sans errance dans quelque chose d'ombreux et d'invisible, sans mémoire de l'animalité, sans mélancolie, sans esseulement dans la mélancolie, il n'y a pas de joie. — Pascal Quignard.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Rylan : le prince charmant, c'est la porte à côté
Revenir en haut Aller en bas
Rylan : le prince charmant, c'est la porte à côté
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Porte étendard orque
» Aucun prisonnier n'a pu s'échapper, d'après le porte-parole de la PNH
» Utilité du bouclier lorsque l'on porte une armure légère
» Une porte...Allez toquer, ne soyez pas timide !
» La porte-parole de la Minustah opine sur Haiti

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cisco's Way :: Devenir un Ciscan :: Dossier d'admission :: Les dossiers validés-
Sauter vers: